JQSI 2017 - une belle édition

Les Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) se sont déroulées du 8 au 19 novembre 2017. Une programmation riche en conférences, projections de films ou encore table ronde. Retour en images.


Un lancement au Café Frida

Le lancement des Journées québécoises de la solidarité internationale était mêlé au vernissage de l'exposition Les Humains de Khalambasse.

Une table ronde sur les luttes des femmes autochtones, d'hier à aujourd'hui

Les problématiques de la citoyenneté autochtone au féminin, les injustices commises et les discriminations qui sévissent encore aujourd’hui, les initiatives porteuses d’espoir, ou encore les nombreux appels à la solidarité et à la mobilisation ont été évoquées par les panélistes Suzie O’Bomsawin, Nicole O’Bomsawin, Valérie Jubainville et Viviane Chilton. L’activité était animée par Joanne Blais,

L'activité avait lieu en partenariat avec le département d'histoire de l'UQTR.



Même la pluie au CinéCampus

Le film, réalisé par Icíar Bollaín, aborde un enjeu qui se révélera probablement, dans un avenir proche, comme une source majeure de bouleversements et de conflits sur toute la planète : l’accès à l’eau potable.

Une discussion animée par Luce Doré, membre du Conseil d'administration du CS3R a permis aux spectateurs.trices d'échanger sur le film, et notamment de faire des liens avec des enjeux québécois.

Citoyens de nulle part au Café Frida

La projection du documentaire Citoyens de nulle part, qui relate la situation de ces milliers de Dominicain.e.s d'origine haïtienne qui se voient privé.e.s de papiers et sont ainsi rendu.e.s apatrides. était suivi d'une discussion en présence du réalisateur Nicolas Tremblay.