COMITÉ DIRECTEUR DE V3R ÉQUITABLE


Le comité directeur du projet Trois-Rivières, ville équitable est un comité local qui regroupe les leaders de la communauté sur la question du commerce équitable, soit des représentants de la ville, des entreprises, des organismes communautaires, des écoles ainsi que des groupes de citoyens.

Les membres se regroupent 2 à 3 fois dans l’année aux fins d’assurer un engagement continu au statut de ville équitable. Par la promotion du commerce équitable ainsi que le rayonnement du projet ville équitable, le comité doit travailler auprès de son réseaux afin d’assurer la continuité des objectifs établis par Fairtrade Canada pour la désignation équitable. Il s’agit donc de voir à :

1.La disponibilité des produits : s’assurer qu’une quantité suffisante de produits certifiés Fairtrade et proportionnelle à la taille de la population soit offerte partout dans la ville;

2.La sensibilisation et éducation du public : des évènements et des activités doivent être organisés afin de générer des opportunités médiatiques et éducatives sur le thème du commerce équitable;

3.Le soutien politique : l’autorité municipale doit continuer de s’approvisionner de produits certifiés Fairtrade en plus d’appuyer la ville dans sa désignation de ville équitable.

Ainsi, faire partie du comité directeur est une façon d’offrir à la population de Trois-Rivières un moyen de s’investir dans sa communauté et de participer à l'effort collectif pour l'amélioration des conditions de vie de millions de producteurs. C’est aussi ajouter des évènements au volet culturel et festif de Trois-Rivières avec la programmation annuelle du mois du commerce équitable en mai et encourager l’économie, l’agriculture et les commerces qui favorisent l’achat local, responsable, écologique et équitable ici à Trois-Rivières!

Vous désirez faire partie du mouvement?

Pour plus d’information le comité directeur et sur le projet Trois-Rivières ville équitable, contactez Annabelle Caron au 819-373-2598 poste 304 ou par courriel : annabelle.caron@cs3r.org

Devenir une ville équitable: le rôle du comité directeur

Pour devenir une ville équitable, Trois-Rivières a dû répondre à cinq exigences de Fairtrade. Premièrement, un comité directeur a été mis sur pied afin de maintenir un engagement continu de la communauté et de ses dirigeants envers la désignation équitable. À Trois-Rivières, le comité directeur est composé de quatorze personnes issues de différentes sphères sociales.

Ce comité directeur a dû s’assurer que les produits équitables étaient accessibles au plus grand nombre à travers la ville. À Trois-Rivières, plusieurs commerces proposent à leurs clients des produits homologués équitables. Pour joindre votre commerce, restaurant, épicerie à cette chaîne équitable, il vous suffit d’exposer sur vos tablettes au moins deux produits reconnus équitables.

Également, le comité directeur a dû organiser, sur une base annuelle, des représentations publiques de sensibilisation et d’éducation afin de maintenir la fièvre équitable des consommateurs. Ainsi, dans le cadre de l’événement intitulé Mois du commerce équitable, une kyrielle d’activités, souvent festives, sont lancées un peu partout sur la planète. À Trois-Rivières, le Mois du commerce équitable est piloté par le Comité jeunesse du Comité de Solidarité/Trois-Rivières et le Réseau In-Terre-Actif, et se déroule tout au long du mois de mai.

Notons qu’un certain nombre de partenaires locaux ont dû soutenir la volonté municipale de devenir Ville équitable. Comme Trois-Rivières compte une population de plus de 134 000 habitants, une quinzaine d’organismes se sont engagés à faire la promotion active du commerce équitable dans leur milieu.

Enfin, Trois-Rivières a dû adopter officiellement une résolution du conseil municipal, signalant par le fait même sa volonté politique à devenir Ville équitable. Cette dernière mais néanmoins indispensable étape a été réalisée le 17 février 2015, tous les élus votant à l’unanimité en faveur de la démarche du CS3R (résolution: C-2014-0239). Ainsi, Trois-Rivières s’est engagée, entre autres, à utiliser uniquement du thé et du sucre certifiés équitables dans les installations alimentaires qu’elle exploite, ainsi qu’à encourager ses partenaires, les commerçants et les groupes communautaires à consommer des produits équitables.Deuxièmement, ce comité directeur a dû s’assurer que les produits équitables étaient accessibles au plus grand nombre à travers la ville. À Trois-Rivières, plusieurs commerces proposent à leurs clients des produits homologués équitables. Pour joindre votre commerce, restaurant, épicerie à cette chaîne équitable, il vous suffit d’exposer sur vos tablettes au moins deux produits reconnus équitables.

Également, le comité directeur a dû organiser, sur une base annuelle, des représentations publiques de sensibilisation et d’éducation afin de maintenir la fièvre équitable des consommateurs. Ainsi, dans le cadre de l’événement intitulé Mois du commerce équitable, une kyrielle d’activités, souvent festives, sont lancées un peu partout sur la planète. À Trois-Rivières, le Mois du commerce équitable est piloté par le Comité jeunesse du Comité de Solidarité/Trois-Rivières et le Réseau In-Terre-Actif, et se déroule tout au long du mois de mai.

Notons qu’un certain nombre de partenaires locaux ont dû soutenir la volonté municipale de devenir Ville équitable. Comme Trois-Rivières compte une population de plus de 134 000 habitants, une quinzaine d’organismes se sont engagés à faire la promotion active du commerce équitable dans leur milieu.

Enfin, Trois-Rivières a dû adopter officiellement une résolution du conseil municipal, signalant par le fait même sa volonté politique à devenir Ville équitable. Cette dernière mais néanmoins indispensable étape a été réalisée le 17 février 2015, tous les élus votant à l’unanimité en faveur de la démarche du CS3R (résolution: C-2014-0239). Ainsi, Trois-Rivières s’est engagée, entre autres, à utiliser uniquement du thé et du sucre certifiés équitables dans les installations alimentaires qu’elle exploite, ainsi qu’à encourager ses partenaires, les commerçants et les groupes communautaires à consommer des produits équitables.


Légende photo:

Le Comité directeur de Trois-Rivières, ville équitable

de gauche à droite: Sur la photo (de gauche à droite): Pierre Montreuil, conseiller municipal district du Carmel, Dany Carpentier, conseiller municipal - district de La Vérendrye TR, Geneviève Savard du Marché Notre-Dame, Bianca Thibault, stagiaire au CS3R, Élise-Laurence Pauzé-Guay du Pôle d'économie sociale de Mauricie, Joëlle Carle de La Brouette, Justine Lacharité, stagiaire au Pôle d'économie sociale, Annabelle Caron, agente de mobilisation au CS3R, Marie-Christine Tessier de la CDEC et Maverick Diøn St-Pierre de l'Association générale étudiante du Cégep de Trois-Rivières.

Personnes absentes: André Verrette de la Ville de Trois-Rivières, Zoée Brière de Pompon Laine Café, Isabelle Côté du Collège Laflèche, Isabelle Philibert du Cégep de Trois-Rivières et Valérie Larose de l'Université du Québec à Trois-Rivières.